La fraicheur des fruits de mer

Fruits de mer à emporter… Nos conseils pour vous assurer de la qualité et de la fraicheur !

Les fruits de mer sont des produits délicats qui nécessitent une grande attention pour leur conservation. En effet, ces aliments, lorsqu’ils ne sont pas frais, peuvent provoquer de nombreux désagréments, soit au niveau du goût, soit de la digestion. Partant de ce constat, nous vous donnons de nombreuses astuces importantes qui peuvent vous aider à savoir si l’aliment que vous avez acheté est frais et que vous pouvez le consommer sans problème.

Quelques astuces pour les coquillages

Les moules, les huîtres, les coquilles Saint-Jacques, les palourdes et les coques font partie de la grande famille des coquillages. Le principe général pour détecter leur fraicheur est qu’ils doivent être fermés et difficile à ouvrir. En effet, cette astuce permet de vérifier si le coquillage est encore vivant.

Par ailleurs, si au moment de les nettoyer dans un grand bol d’eau, on découvre que les produits remontent, cela signifie que ces fruits de mer ne sont pas de bonne qualité. Il faut donc les jeter pour ne pas être victime d’une intoxication alimentaire.

Il est important de savoir qu’une coquille peut être ouverte et être fraiche. Pour le vérifier, il suffit juste de la toucher, si elle se referme instantanément c’est qu’elle est encore en vie. Dans le cas contraire, elle est avariée.

Il est recommandée de lire l’étiquette de salubrité, car elle renferme généralement des informations concernant l’origine et la date de conditionnement du produit.

Il est également conseillé, pour une bonne conservation, de mettre les coquilles dans la partie basse du réfrigérateur si vous avez commandé un plat de fruits de mer à emporter.

Les techniques pour les crustacés de la famille des crevettes et langoustines

La brillance et le frétillement sont les éléments qui prouvent la fraicheur d’une langoustine ou d’une crevette fraiche.

Par ailleurs, ces fruits de mer à emporter ne doivent pas dégager d’odeur et leurs yeux doivent être à la fois noirs et luisants. La fermeté des muscles montre également que le crustacé est frais.

Ils ne doivent pas coller entre eux et on doit pouvoir les décortiquer facilement. La pureté de leur teinte marque aussi leur fraicheur.

Lorsque ces produits deviennent gris, sans être toxiques, ils perdent leurs saveurs.

Les technique dédiées aux crustacés de type homards, crabes, langoustes

Une technique facile et rapide a été mise en place pour savoir si un homard ou un crabe est frais. Elle consiste à l’attraper par sa carapace, l’animal doit normalement la replier sous son corps. Lorsque ce n’est pas le cas, cela signifie que le crustacé n’est pas frais.

Vous pouvez également vérifier si ses yeux et ses antennes sont bien mobiles, si oui, c’est que vous êtes tombé sur un bon produit pour concocter votre plateau de fruits de mer.

Les méthodes à appliquer pour les bulots et les bigorneaux

L’estimation de la fraicheur des bulots et des bigorneaux se révèle une tache un peu complexe. En effet, ces fruits de mer se cachent généralement dans leur coquille, alors l’odorat apparait comme le meilleur moyen pour savoir s’ils sont encore frais. Le principe consiste juste à vérifier si les produits dégagent une odeur d’iode et de mer. Dans ce ca, vous pouvez l’acheter sans problème.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *