Aissa Hamada et la venue des Espagnols en Algérie

La venue des Espagnols en Algérie racontée par Aissa Hamada

L’Algérie comme l’ensemble des pays africains, a été colonisée par la France. Mais avant l’arrivée des colons français, les espagnols avaient investi les lieux. Pourquoi le peuple espagnol s’est-il retrouvé sur le territoire algérien vers le 15ème siècle ? Aissa Hamada répond à la question.

L’histoire de la venue des Espagnols en Algérie selon Aissa Hamada

La venue des Espagnols en Algérie prend ses origines dans le débarquement des Morisques au port d’Oran, une ville située au nord de l’Algérie. En 902, les marins Andalous Mohamed Ben Aoun et Mohamed Ben Abdoun et un groupe de marins ainsi que les émirs de Cordoue ont fondé la ville d’Oran, explique Aissa Hamada sur son blog. La ville fut bâtie pour pratiquer des échanges avec Tlemcen, lequel commerce a permis de développer l’occupation de la baie abritée de Mers-el-Kébir.

Le débarquement espagnol fut une riposte à la prise en otage de Grenade depuis 1237 par le chef musulman nasride Muhammad XII. Celui-ci devenu émir en 1483, va perdre la ville face à la puissance des chefs catholiques. Ainsi depuis le 2 janvier 1492, le pays a été reconquis par l’Espagne après 11 ans de combat et 7 siècles de présence islamique.

A la suite de la reconquête de Grenade, les espagnols comme Ferdinand, Charles et bien d’autres se sont à leur tour invités en Afrique, précisément en Algérie, dans le but de contrer d’éventuelles invasions musulmanes, mais aussi contrôler et mettre fin aux pirateries dans le Maghreb. Ainsi, en 1505, une première expédition espagnole est en route.

Selon les explications de Aissa Hamada (cliquer ici pour mieux le connaitre), cette descente a occupé le port de Mers-el-Kébir. C’est en 1509 que l’armée du cardinal Francisco Jiménez de Cisneros, sous le commandement de Pedro Navarro, s’est emparée de la ville d’Oran. Elle fut donc entièrement abandonnée aux mains des troupes espagnoles. Ce fut le début de la colonisation de la cité d’Oran.

La colonisation de l’Algérie

La colonisation espagnole de l’Algérie (1510 à 1529) est partie de la prise d’Oran par le commandant Pedro Navarro. Une fois installée à Oran, les armées de Ferdinand le Catholique vont se diriger vers la ville d’Alger. Les espagnols vont la prendre en otage et y édifier sur un grand espace de la baie d’Alger une forteresse.

Son rôle était de bombarder et couper son approvisionnement. Le commerce d’esclaves chrétiens se développe également au port d’Alger avec de nombreuses galères sur les côtes méditerranéennes. Ce qui fait de la ville un marché incontournable dans le trafic de l’esclavage. Visiter le site d’Aissa Hamada

La perte de la Goulette a été difficilement acceptée par les Espagnols qui n’ont jamais voulu abandonner ce vieux bastion africain qu’ils contrôlaient depuis des années. La bataille autour de cette cité a été menée par les Turcs en 1574.

Les combats ne se limitent pas aux villes de Tunis et de la Goulette, puisqu’en 1708, sous le commandement du Ben Mustapha Ben Youssef, l’armée turque va reconquérir la ville d’Oran devant les Espagnols. Ainsi le roi d’Espagne Charles IX et ses hommes perdirent la ville malgré les nombreux forts qui y étaient construits.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *