JMDCFAO : usinage de précision dans le domaine médical

JMDCFAO, sous-traitant historique en usinage médical en Normandie

JMDCFAO est une entreprise qui se spécialise dans la fabrication mécanique. Elle intervient dans plusieurs domaines industriels, surtout dans le secteur médical où bon nombre d’entreprises de l’ingénierie médical confient une part de leur travail à la société. Évidemment, faire ce genre de prestation implique la soumission à des exigences particulières qui s’appuient sur la qualité des produits. JMDCFAO, le sous-traitant de plusieurs organismes, respecte toutes les revendications imposées pour donner un meilleur service.

JMDCFAO, professionnel en usinage médical

La société JMDCFAO est une entreprise qui à été fondée en 1995 à Douvres la Delivrande. Elle est réputée pour sa qualité de service qui est irréprochable. Avec plus de 25 années d’expérience, elle maitrise tous les types de procédés de fabrication en injection plastique. Pour en savoir plus, visitez le site web de l’entreprise.

Dans le domaine médical, elle contribue à la santé en travaillant main dans la main avec les grandes sociétés d’industrie médicale. Les prestations de JMDCFAO sont nombreuses, elle fabrique les outils nécessaires pour mesurer la qualité des instruments chirurgicaux lors des interventions des médecins.

A ce sujet, la chirurgie requiert plusieurs outils spécifiques. Les ciseaux chirurgicaux, les pinces hémostatiques, les pinces anatomiques et dissection, les portes aiguilles et les bistouris sont des éléments nécessaires pour effectuer une opération.

La société ne se limite pas seulement à cette liste de matériel médical. Elle fabrique aussi des prothèses orthopédiques. En orthopédie, l’opération consiste à renforcer l’articulation à l’aide des prothèses. Ces instruments sont fabriqués selon le cas du patient. La conception de ces pièces est faite sur mesure et doit respecter le confort. L’implant dentaire est aussi fabriqué pour parfaire les œuvres des dentistes.

Avec l’évolution des dispositifs médicaux, les fonctions de la société sont mises à jour continuellement pour servir du mieux que possible les intérêts de la médecine. Pour répondre au confort des patients, les appareils sont conçus de manière à rendre la qualité irréprochable.

Avec des appareils sophistiqués, la société a la capacité de produire en masse et en qualité des outils et des pièces médicaux nécessitant une grande précision. Grace à la mise en place de l’atelier UGV en 2005, la maitrise de l’usinage multi-axes avec un contrôle tridimensionnel est assurée. Jusqu’à 5 axes continus, la machine travaille diverses matières comme l’Inox, le Titane, l’Acier, le FORTAL et l’Aluminium.

Pour assurer une qualité des dispositifs, JMDCFAO est soumise conformément à la réglementation ISO 13485 ainsi que l’ISO 9001. Grâce à son professionnalisme, le centre de certification LNEG-Med a reconnu la grande contribution que porte l’entreprise envers l’industrie de la santé. Par la cette certification, la société est reconnue pour les efforts fournis pendant plusieurs années de travail pour les réalisations de qualité en pièces médicales.

L’ISO 13485 désigne les exigences qui sont liés au système de management de qualité des organismes fournisseurs de dispositifs médicaux. Ce règlement s’adresse aux entreprises concepteurs, fournisseurs, distributeurs d’appareils et pièces médicaux. En effet, lors de choix d’un sous-traitant de matériel médical, il est recommandé de choisir un prestataire certifié aux normes de l’exigence de qualité pour être garanti.

C’est pour cette raison que les grandes entreprises de divers secteurs d’activité ont fait – et font toujours – appel à JMDCFAO (ici pour en savoir plus). En effet, elle a pu montrer son expérience et son savoir faire à des grands fabricants d’automobiles, certaines entreprises de lecture de carte à puces etc.

Sous-traitance avec JMDCFAO

La sous-traitance désigne un accord entre deux entreprises. Dans cet accord, il est noté qu’une entreprise réalise une partie de production de l’autre qui s’est engagé avec le client final. En effet, les produits conçus par le sous-traitant porte le nom du commanditaire. Juridiquement, le pacte de sous-traitance est régi par la loi no 75-1334 du 31 décembre 1975.

JMDCFAO met alors ses capacités à la disposition des entreprises en travaillant en sous-traitance. Dans le milieu de la santé, la société est un sous-traitant des entreprises d’ingénierie médicale. Accomplir ce genre de service nécessite une grande responsabilité. Il faut comprendre tous les engagements liés aux applications. Par ailleurs, il faut maitriser tous les technicités des procédés de fabrication de ces dispositifs.

En travaillant en sous-traitance, la société soutient les efforts effectués pour maintenir la santé publique. En effet, chaque jour, des patients présentent de nombreux cas de maladies. Les établissements de santé travaillent dans le but de garantir le bien être de chacun. Pour cela, les professionnels de la médecine ont besoins d’outils pour effectuer leurs devoirs. Les patients ont aussi besoins de dispositifs spéciaux pour épauler le processus de guérison.

Les entreprises concepteurs de ces pièces produisent une multitude de modèles. JMDCFAO intervient alors pour porter assistance à ces établissements et produire les pièces nécessaires. Le rôle de la société est de multiplier les efforts de production tout en s’appuyant sur la qualité.

La mission d’une entreprise médicale est tout d’abord d’assurer le bon fonctionnement des outils médicaux en insistant sur la qualité pour promettre un bon support pour les pratiquants de la médecine. Quant au sous-traitant médical, sa mission est d’exécuter les missions et les responsabilités auxquelles les entreprises commanditaires sont soumises.

Pour procéder à la fabrication, JMDCFAO se concentre sur les études des moules prototypes, car ce sont les pièces mères de tous les produits finis. Elle se focalise dans les moules d’injection plastique car ce procédé est le plus satisfaisant en terme de qualité de matériel.

L’impression 3D est un façonnage plastique accessible et rapide, mais le résultat de l’injection plastique présente une meilleure résistance des pièces. Lors de la première conception, les ingénieurs travaillent dans le bureau d’étude pour mettre en figure la dimension, l’aspect et la forme du dispositif. Ensuite, les représentations sont modélisées en 3D volumiques pour rendre l’aspect plus net et plus précis. Les œuvres se poursuivent alors dans l’usinage médical. Les moules sont conçues de manière à représenter l’aspect et la forme des pièces à fabriquer en série. Après avoir moulé les matériaux, les pièces se forment.

Pour en savoir plus sur les devis des prestations, contactez le service client de JMDCFAO.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *