Le sport et les senior

Les bienfaits des exercices physiques sur les personnes âgées

La préservation de la santé morale et physique des séniors est une priorité pour les spécialistes dans une maison de retraite. Selon Cap Retraite, un site de recherche d’établissements pour les personnes âgées, ils peuvent éviter diverses maladies et la perte d’autonomie s’ils restent actifs. L’APA ou activités physiques adaptées proposées dans les établissements pour séniors sont généralement animées par des moniteurs qualifiés du milieu sportif.

Le sport, un moyen de prévenir une perte d’autonomie

Il est essentiel que le patient reste dynamique afin de préserver sa santé même dans une maison de retraite. C’est d’ailleurs la clé pour mieux vieillir.

Selon certains observateurs, la vie en collectivité dans un EHPAD ou Etablissement d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes ne favorise pas toujours le dynamisme du corps puisque les services y sont semblables à ceux d’un hôtel. Il n’y a aucune vaisselle ou course à faire et le ménage est assuré par le personnel. Or, ces gestes simples au quotidien pourraient leur permettre de rester en mouvement dans certaines mesures.

C’est d’ailleurs pour ces raisons que les animations physiques ont une place plus qu’essentielle dans le projet de vie des établissements. Le but est d’atténuer, ou au moins de maintenir le degré de dépendance des séniors.

La pratique de sports est reconnue scientifiquement efficace pour avoir une meilleure santé physique. Ils permettent aussi  de prévenir différentes maladies  comme l’arthrite, la perte osseuse, la fracture du col du fémur, les maladies cardiovasculaires ou la fonte musculaire.

Le sport agit sur la santé mentale des résidents en réduisant les dépressions et l’anxiété liée à l’âge.  De plus, elles améliorent leur bien-être social et émotif en préservant leur faculté cognitive et en développant leurs liens sociaux.

Les efforts physiques accroissent considérablement leur indépendance et leur autonomie. En restant dynamique, ils peuvent définir ou même dépasser leur limite.

L’APA ou activités physiques adaptées

Les gymnastiques adaptées sont des exercices dispensées par un animateur spécialisé appropriés à toutes les personnes en situation de handicap ou âgées, quel que soit leur degré de dépendance.

Elles sont réglementées en établissement de retraite et encadrées par le coach sportif qui doit être titulaire, soit d’un Master ou au moins d’une Maîtrise d’Activité Physique délivrée par la Faculté des Sciences du Sport, soit d’un DUAPSSP ou Diplôme Universitaire d’Activités Physiques et Sportives pour Seniors et Personnes Agées.

Les APA regroupent divers sports adaptés selon la mobilité et du nombre des participants. Un EHPAD propose ainsi des sports avec des instruments  dont des cerceaux, des altères, des ballons médicaux, ou sans instrument  comme le Yoga, la marche, les sports aquatiques, la sophrologie, etc.

Les résidents en situation de dépendance, notamment ceux qui ont du mal à se déplacer ou se trouvant sur une chaise roulante peuvent travailler leurs membres supérieurs ou essayer de s’exercer sur le maintien de leur attention et réflexion.

Les atouts du sport dans un EHPAD

Les avantages du sport en en maison de retraite ne sont pas à prouver, que ce soit sur le lien social tissé entre les participants ou sur leur dynamisme.

La pratique sportive développe leur savoir-faire. Ils sont aptes à faire un choix, connaissent mieux  leur corps, augmentent leur capacité d’attention et comprennent les consignes. Elle développe également leur savoir-être et favorise la découverte, la coopération et leur créativité tout en améliorant leur santé par l’entretien des fonctions vitales.

Il est ainsi recommandé de visiter des sites professionnels dans le domaine comme Cap Retraite avant de choisir un établissement afin de s’assurer que les sports font partie de leur projet de vie.

Les bienfaits des exercices corporels des séniors au quotidien

La gymnastique qui se pratique régulièrement augmente l’espérance de vie. Elle est nécessaire à mesure que l’âge avance. Bouger améliore la qualité de vie et réduit l’invalidité.

La sédentarité, contrairement à cela, entraîne plusieurs soucis liés à l’âge, entre autres la diminution de la force musculaire et de la densité osseuse, ce qui augmente le risque de chute et de perte d’équilibre.

Le manque de mouvement fait partie des principales causes de l’altération de la santé, il affaiblit les poumons et le cœur. La personne âgée inactive est souvent moins souple alors que la force musculaire et la flexibilité sont utiles à l’accomplissement de certaines tâches.

En outre, le sport a un effet protecteur contre les problèmes de santé et les maladies chroniques  pour ne citer que le diabète de type II, l’ostéoporose, l’angoisse et la dépression.

La culture physique régulière possède un effet bénéfique sur la capacité cognitive et fonctionnelle, notamment la concentration et la mémoire. Elle a la vertu de soulager les symptômes d’anxiété et de dépression tout en améliorant l’humeur et le sommeil. Elle contribue également  à l’intégration sociale et facilite la qualité de vie des séniors, nous explique Cap Retraite

Les facteurs qui favorisent la sédentarité et les activités physiques

Plus on avance en âge, moins on ressent l’envie pratiquer des exercices physiques, en particulier quand on a un handicap dans le corps. On devient alors sédentaire.

Les vétérans ne sont pas suffisamment actifs pour beaucoup de raisons telles que la perte d’autonomie, la phobie de tomber, les conditions de santé détériorées, l’isolement provoquant le manque de motivation et le manque de connaissances concernant les atouts du sport.

L’Organisation Mondiale de la Santé confirme le fait que la pratique de sport, même modérée, améliore considérablement la santé. Elle recommande donc aux plus de 65 ans d’en faire au moins 2 heures et demi par semaine.

Les mouvements doivent être effectués par série d’au moins 10 minutes pour plus d’efficacité. La pratique modérée idéale est de 30 minutes/jour durant 5 jours. Il est recommandé, si possible, d’atteindre 300 minutes/semaine et de doubler le temps pour accroître les bénéfices.

La classification de l’Organisation Mondiale de la Santé

L’OMS catégorise les divertissements pour les personnes âgées comme suit :

  • Les loisirs  comme la danse ou la nage
  • Les déplacements à vélo ou à pied
  • Les tâches ménagères qui consistent à faire la vaisselle ou à nettoyer la maison
  • Les travaux ménagers ludiques dont le jardinage et le bricolage pour les adeptes
  • Les activités professionnelles
  • Les mouvements antistress adaptés aux séniors  comme le Yoga, la gymnastique, le Thaï Chi, etc.

L’Organisme recommande également de faire des efforts pour renforcer le muscle au minimum 2 fois par semaine en travaillant  tous les muscles.

Les patients qui ont des difficultés de déplacement ou de mobilité doivent effectuer des mouvements au moins 3 fois par semaine pour prévenir les chutes et améliorer l’équilibre.

Ils  doivent rester actifs autant que possible même si leur corps ne leur permet pas de parvenir à en effectuer à la quantité idéale. L’essentiel est de ne pas devenir ankylosé. Il faut bouger au maximum, si nécessaire avec l’aide d’un kinésithérapeute, d’un agent d’aide ou d’un proche s’il n’est pas possible de marcher 30 minutes par jour.

Les animations en en maison de retraite

Les animations ont été créées au début comme de simples amusements pour les résidents explique Cap Retraite. Actuellement, elles évoluent en fonction de la technologie et sont accompagnées d’une vertu  thérapeutique importante.

Différents ateliers  pour susciter la mémoire, la créativité ou le corps sont disponibles pour les pensionnaires en en maison de retraite, il s’agit non seulement de les divertir mais de maintenir leur aptitude, que ce soit motrice, psychologique ou physique.

Chacun peut en profiter, sans avoir la sensation d’accomplir une obligation, ce qui peut rebuter certains.

Les différents ateliers bénéfiques pour les séniors

Les ateliers de mémoire

Ils visent généralement  à préserver au mieux les capacités cognitives des résidents et à bien entretenir leurs mémoires. Cette catégorie d’animations prend la forme de jeux de vocabulaire, de puzzle ou de calcul.

Certains établissements proposent également des ateliers d’écriture qui permet de stimuler le travail intellectuel et d’augmenter la compétence linguistique.

Elle conserve au maximum l’autonomie des aînés et entretient le « mécanisme » de leur cerveau.

Pour le corps

Ils ont pour objectif d’entretenir et d’améliorer les aptitudes physiques et sont dispensés selon les niveaux appropriés à l’état de santé de chaque client. La gymnastique douce, les jeux de ballon et les jeux d’équilibre et d’orientation sont présents durant ces animations.

Pour les sens

Ils prennent plusieurs formes  avec les jardinages ou les séances de cuisine pour les établissements d’hébergement qui en possèdent. Ce sont les loisirs préférés des résidents puisqu’en les effectuant, ils renouent avec leur ancien mode de vie.

La musique est un traitement inusable pour le cœur, elle relâche les tensions et permet de revivre de bons souvenirs ou de voyager en imagination. Elle est également un moyen de stimuler l’ouïe.

D’ailleurs, la musicothérapie est le plus utilisé pour venir en aide à ceux qui sont atteints de la maladie d’Alzheimer. Elle permet de se souvenir de faits, de sensations ou de moments qui ne reviennent pas aux malades.

Les travaux de créativité

La pratique de la peinture, du dessin et la réalisation de modelage ou de collage leur procurent différents moyens d’expression pour libérer les émotions.

Ces travaux manuels agissent directement sur la psychologie du patient en l’apaisant ou en stimulant sa créativité.

Tous ces ateliers permettent en plus d’entretenir un lien social, d’offrir du dynamisme à la vie collective des résidents. Ils sont efficaces et leur impact thérapeutique est considérable surtout quand ils sont associés à des sorties ou à des évènements remarquables tels que les fêtes d’anniversaire ou les journées spéciales.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *