machine learning

L’avenir de l’intelligence artificielle dans le monde

L’intelligence artificielle est la création de programmes informatiques destinés à accomplir différentes tâches de manière plus satisfaisante que par les hommes.

Elle demande des évolutions mentales de très haut niveau, telles que le raisonnement critiqué, l’apprentissage perceptuel et l’organisation de la mémoire. Elle a été conçue pour imiter ou remplacer l’être humain dans la mise en œuvre de certaines de ses fonctions cognitives.

Le concept

Le concept d’IA fait référence à des machines qui possèdent la capacité d’éprouver une impression et une émotion réelle et de produire un comportement par perspicacité.

Plus d’informations sur le principe de l’IA

Elle suscite de nombreux débats et sert de moteur à la discipline. Les chercheurs ne voient pas d’obstacle sur la création de ce programme qui peut générer une intelligence consciente.

S’il n’y a pas de robots ou d’ordinateurs aussi clairvoyants que l’homme, il s’agit d’un problème de conception, mais non pas d’outils selon l’analyse des initiateurs de ce projet. Il est à remarquer qu’il y a deux types d’IA dans le monde de la robotique : faible et forte.

Comment fonctionne-t-elle ?

L’IA peut être reconnue par de nombreuses caractéristiques. Elle est capable d’apprendre et d’acquérir plusieurs informations en même temps et de pouvoir modifier et adapter son fonctionnement. Il y a deux courants de pensée en ce qui la concerne : le courant descendant et le courant ascendant.

Ces approches sont différentes, mais se complètent l’une de l’autre. Le courant descendant est basé sur les programmes spécialisés et complexes, tandis que le courant ascendant est programmé sur des bases simples pouvant se développer et évoluer.

La différence entre courant descendant et courant ascendant

Le courant descendant de l’intelligence artificielle est une approche divergeant de celle du courant ascendant. Ce programme est composé de nombreux éléments ordonnés pour aboutir à un comportement spécifique. Il n’effectue pas la tâche voulue si son composant n’est pas établi correctement. Par contre, il effectue une tâche similaire.

Le courant ascendant, quant à lui, est l’approche la plus proche de celle de l’être humain. Il débute par une chose simple pour finir à une chose très compliquée ou émergente. Il réunit des éléments simples et son fonctionnement dépend de ses assemblages.

Le programme peut donc apprendre à lui seul et s’adapter dans un environnement hostile. Il se peut qu’il ait des réactions imprévues. Il imite le comportement humain et assemble de nombreux éléments pour arriver à une idée plus complexe.

Le système ascendant possède cependant une faille, il faut l’entraîner à faire des tâches avant d’aboutir à celles voulues.

Les différents champs d’applications

L’intelligence artificielle peut être utilisée sur de nombreux domaines, tels que dans les moteurs de recherche ou dans les distributeurs de billets automatiques. Sur ce dernier domaine, elle peut détecter la fraude ou les risques en liaison avec l’attribution de crédit. Elle est également utilisée dans les secteurs médicaux, militaires, etc.

Certains scientifiques orientent leurs recherches vers des sous-domaines ou l’apprentissage de représentation profonde. Il consiste à permettre à l’ordinateur de reproduire ce qu’il perçoit pour qu’il comprenne son entourage de façon abstraite.

Source : Dossier IA de demain sur InPrincipio

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *